Burundi: UN Independent Investigation to conduct second visit to assess human rights situation

921

The three human rights experts of the United Nations Independent Investigation on Burundi (UNIIB)* will conduct their second visit to Burundi from 13 to 17 June.

“This second visit will be an opportunity to assess the developments in the human rights situation that have taken place since our last visit in March and continue our discussions with all the relevant actors of the ongoing crisis,” said Christof Heyns, Chair of the Independent Investigation.

During their mission, the experts will meet with national authorities and other political actors. They will also hold meetings with members of civil society, victims of human rights violations, as well as with humanitarian organisations, including UN agencies, and international and regional partners operating in Burundi.

“Burundi is going through a difficult period. If the tough challenges the country is facing are not properly addressed, they may compromise the very important achievements obtained through the Arusha Agreements,” warned Pablo de Greiff. “One of the key aspects of our mandate is to help the Burundian State fulfil its human rights obligations, including by ensuring justice and accountability for the human rights violations and abuses that have occurred since the beginning of the crisis,” Maya Sahli-Fadel said.

The UNIIB is composed of Mr. Christof Heyns (South Africa), the UN Special Rapporteur on Extrajudicial, Summary or Arbitrary Executions; Ms. Maya Sahli-Fadel (Algeria), the African Union Special Rapporteur on Refugees, Asylum Seekers, Migrants and Internally Displaced Persons; and Mr. Pablo de Greiff (Colombia), the UN Special Rapporteur on the Promotion of Truth, Justice, Reparation and Guarantees of Non-Recurrence.

The Independent Investigation deployed human rights monitors to Burundi in May 2016, with the aim of helping the three human rights experts gather information on human rights violations and abuses committed in the country since April 2015. These monitors, who have just started a mission to the Democratic Republic of the Congo, will also visit Rwanda, Uganda and Tanzania over the next few weeks to collect information and interview Burundian refugees.

The experts will present their final report to the Human Rights Council during its 33rd session in September 2016.

* The UN Independent Investigation on Burundi (UNIIB) was established by the Human Rights Council on 17 December 2015 (resolution A/HRC/S-24/1) to undertake “an investigation into violations and abuses of human rights with a view to preventing further deterioration of the human rights situation.”

For more information on UNIIB, please go to: http://www.ohchr.org/EN/HRBodies/HRC/UNIIB/Pages/UNIIB.aspx

 

_________________________________________________

Burundi: la Mission d’Experts indépendants de l’ONU entreprend une deuxième visite au Burundi pour évaluer la situation des droits de l’homme

Les trois membres de la Mission d’Experts indépendants des Nations Unies sur le Burundi* se rendront au Burundi pour la deuxième fois du 13 au 17 juin prochains.

« Cette visite sera l’occasion d’évaluer les développements intervenus dans la situation des droits de l’homme depuis notre dernière visite, en mars dernier, et de poursuivre nos discussions avec tous les acteurs impliqués dans la crise actuelle », a déclaré Christof Heyns, le Président de la Mission d’Experts indépendants.
Au cours de leur visite, les experts rencontreront les autorités burundaises ainsi que d’autres acteurs politiques, des membres de la société civile, des victimes de violations des droits de l’homme, des organisations humanitaires, notamment les agences des Nations Unies, ainsi que des partenaires régionaux et internationaux opérant au Burundi.

« Le Burundi traverse une période difficile. Si une réponse adéquate aux difficiles défis que connaît le pays n’est pas trouvée, ceux-ci pourraient mettre en péril les importantes réalisations obtenues grâce à l’Accord d’Arusha », a averti Pablo de Greiff. « L’une des dimensions fondamentales de notre mandat est d’aider l’Etat burundais à remplir ses obligations en matière de droits de l’homme, notamment en garantissant que justice soit faite et les responsabilités établies pour les violations et atteintes aux droits de l’homme qui ont été commises depuis le début de la crise », a déclaré Mme Maya Sahli-Fadel.

La Mission d’Experts indépendants des Nations Unies sur le Burundi est composée de M. Christof Heyns (Afrique du Sud), le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires; de Mme Maya Sahli-Fadel (Algérie), la Rapporteuse spéciale de l’Union Africaine sur les réfugiés, les demandeurs d’asile, les personnes déplacées et les migrants en Afrique; et de M. Pablo de Greiff (Colombie), le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition.

La Mission d’Experts indépendants a déployé une équipe de spécialistes des droits de l’homme au Burundi en mai 2016, avec pour objectif d’aider les trois experts onusiens des droits de l’homme à recueillir des informations sur les violations et atteintes aux droits de l’homme perpétrées dans le pays depuis avril 2015. Ces spécialistes, qui viennent d’entamer une visite en République démocratique du Congo, se rendront également au Rwanda, en Ouganda et en Tanzanie au cours des prochaines semaines pour recueillir des informations et interviewer des réfugiés burundais.

Les experts soumettront leur rapport final au Conseil des droits de l’homme lors de sa 33ème session, en septembre 2016

* La Mission d’Experts indépendants des Nations Unies sur le Burundi a été établie par le Conseil des droits de l’homme le 17 décembre 2015 (résolution A/HRC/S-24/1) pour « enquêter sur les violations et abus de droits de l’homme en vue de prévenir la détérioration de la situation. »

Pour plus d’informations sur la mission, prière de consulter: http://www.ohchr.org/FR/HRBodies/HRC/UNIIB/Pages/UNIIB.aspx